Exploitation des mollusques dans les sites pré-Néolithiques et Néolithiques corses et chypriotes

Dans les communautés pré-Néolithiques puis Néolithiques méditerranéennes, les mollusques ont souvent joué un rôle secondaire mais demeurent de bons indicateurs de pratiques et comportements socio-économiques et d’identités culturelles.

Monte Leone  (Corse, Mésolithique)

La fouille de ce site mésolithique par Jean-Denis Vigne en 1995 (Vigne et al. 1998), a révélé un assemblage de mollusques et de crustacés marins  qui témoigne d’un usage essentiellement alimentaire . La collecte, locale et assez opportuniste, est ciblée sur des taxons communs et accessibles comme les monodontes, les patelles, les moules et les huîtres. S’y ajoutent des coquilles ramassées mortes de l’espèce Conus mediterraneus utilisées pour la production d’éléments de parure très standardisés qui devaient être utilisés en suspension, enfilés sur des liens. Les modalités techniques de production de ces parures, leur rôle dans l’occupation du site et leur signification techno-culturelle ne sont pas encore précisés.

Abri de La Figue (Corse-du-Sud, Néolithique moyen)

L’assemblage d’invertébrés de ce site Néolithique moyen fouillé par Pascal Tramoni (Pasquet, Tramoni 1998), indique une collecte alimentaire, locale et peu investie. Elle est centrée sur le littoral rocheux et sur les espèces les plus rentables telles les patelles et les monodontes. D’autres ressources localisées en bordure d’eau, comme des crustacés et des oursins, étaient aussi parfois utilisées. Bien que les invertébrés participent peu à l’apport alimentaire carné  sur ce site (moins de 1%), leur collecte et leur consommation semblent avoir été constantes durant l’occupation au point peut-être même d’avoir entraîné un appauvrissement des populations des espèces de patelles ciblées (Serrand 1996).

Shillourokambos (Chypre, Néolithique pré-céramique)

Ce site, fouillé sous la direction de Jean Guilaine (Guilaine et al. 2000) et daté entre la fin du 9e et du 8e millénaire  cal. B.C., a révélé un petit assemblage de mollusques. Il témoigne d’une collecte à des fins alimentaires assez restreinte, de l’apport accidentel (avec de la terre à bâtir) de quelques escargots terrestres mais surtout de l’utilisation de coquilles fraîches ou mortes (voire fossiles) pour leur matière première. Ces coquilles ont le plus souvent été utilisées telles qu’elles, souvent naturellement percées, mais certaines ont aussi été modifiées par des techniques simples comme la percussion et, parfois, le sciage et l’abrasion.

Shillourokambos, Chypre : site Précéramique ancien Néolithique (fin 9e-8e mill. cal. B.C.) . Exemples de coquillages ramassés morts et percés : 1 - Nassarius Gibbosulus ; 2 - Bursa scrobilator ; 3 - Hexaplex trunculus ; 4 - Natica hebraea. [© N. Serrand]
Shillourokambos, Chypre : site Précéramique ancien Néolithique (fin 9e-8e mill. cal. B.C.) . Exemples de coquillages ramassés morts et percés : 1 – Nassarius Gibbosulus ; 2 – Bursa scrobilator ; 3 – Hexaplex trunculus ; 4 – Natica hebraea. [© N. Serrand]

Les caractéristiques de ces éléments s’apparentent à celles des assemblages connus pour le PPNB du Levant Sud (Palestine) et Nord (vallée de l’Euphrate) avec la rareté des dentales, la fréquence des Glycymeris et Cardium et des techniques de modification similaires (Bar-Yosef, Valla 1991) (Bar-Yosef 1999). Ces caractères viennent s’ajouter aux similarités observées dans l’assemblage faunique de vertébrés (Vigne et al. 2000) et dans les vestiges matériels pour argumenter le lien culturel existant entre le Précéramique ancien de Chypre et ses équivalents contemporains du continent (PPN du Proche-Orient, du Levant Sud et de l’Euphrate moyen) (Serrand et al. 2006).

Références

Bar-Yosef 1999

Bar-Yosef D. E., The Role of Shells in the Reconstruction of Socio-Economic Aspects of Neolithic through Early Bronze Age Societies in Sinai, (s.l., Hebrew University of Jerusalem).
Bar-Yosef, Valla 1991

Bar-Yosef D. E., Valla F. R., « Changes in the selection of marine shells from the Natufian to the Neolithic », in Bar-Yosef O. (éd.), The Natufian Culture in the Levant, Ann Arbor, Michigan : International Monographs in Prehistory, pp. 629‑636.
Guilaine et al. 2000

Guilaine J., Briois F., Vigne J.-D., Carrère I., « Découverte d’un Néolithique précéramique ancien chypriote (fin 9e, début 8e millénaires cal. BC), apparenté au PPNB ancien/moyen du Levant nord (avec « abridged version ») », Compte Rendu de l’Académie des Sciences (Sciences de la Terre et des planètes), 330, pp. 75‑82.
Pasquet, Tramoni 1998

Pasquet A., Tramoni P., « L’Occupation d’une zone littorale rocheuse au néolithique moyen : l’exemple de l’abri de la Figue (Sartène, Corse-du-Sud) », in Camps G. (éd.), L’Homme préhistorique et la Mer : actes du 120e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Aix-en-Provence, 1995, Paris : Cths, pp. 277‑295.
Serrand 1996

Serrand N., La Faune d’Invertébrés marins du Néolithique Moyen de l’Abri de La Figue (Punta di Murtuli, Sartène, Corse-du-Sud). Quelques aperçus sur l’exploitation alimentaire des invertébrés marins, (Paris, DEA de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Ecole doctorale Environnement et Archéologie).
Serrand et al. 2006

Serrand N., Vigne J.-D., Guilaine J., « Early Preceramic Neolithic marine shells from Shillourokambos, Cyprus (late 9th-8th mill. cal BC). A mainly ornamental set with similarities to mainland PPNB. », in Bar-Yosef D. E. (éd.), Archaeomalacology: Molluscs in Former Environments of Human Behaviour : Proceedings of the 9th Conference of the International Council of Archaeozoology (ICAZ), Durham, 2002, Oxford : Oxbow Books, pp. 122‑129.
Vigne et al. 1998

Vigne J.-D., Bourdillat V., André J., Brochier J.-E., Bui Thi M., Cuisin J., David H., Desse-Berset N., Heinz C., De Lanfranchi F., Ruas M.-P., Thiebault S., Tozzi C., « Nouvelles données sur le Prénéolithique corse : premiers résultats de la fouille de l’abri du Monte Leone (Bonifacio, Corse-du-Sud) », in D’Anna A., Binder D. (éd.), Production et identité culturelle. Actualité de la recherche : actes 2e Rencontres méridionales de Préhistoire récente, Arles, 8-9 nov., 1996, Antibes : APDCA, pp. 251‑260.
Vigne et al. 2000

Vigne J.-D., Carrère I., Saliège J.-F., Person A., Bocherens H., Guilaine J., Briois F., « Predomestic cattle, sheep, goat and pig during the late 9th and 8th millenia cal. BC on Cyprus : preliminary results of Shillourokambos (Parekklisha, Limassol). », in Mashkour A. M. C. M., Buitenhuis H., Poplin F. (éd.), Archaeozology of the Near East IV : proceedings of the 4th International Symposium on the Archaezoology of southwestern Asia and Adjacent Areas (ASWA), Paris, juin 1998, Groningen : Archaeological Research and Consultancy, coll. « Publicaties », 32, pp. 52‑75.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *