Ressources animales et alimentation carnée à l’âge du Fer. Le cas du nord-ouest de la France (Bretagne et Basse-Normandie)

BAUDRY (Anna). — Ressources animales et alimentation carnée à l’âge du Fer. Le cas du nord-ouest de la France (Bretagne et Basse-Normandie). Paris : Inrap, CNRS Éditions, 2018. 216 p. (Recherches archéologiques » ; 13).

  • Date de parution : 21 juin 2018 ;
  • ISBN : 978-2-271-11660-4 ;
  • Format : 22.0 x 28.0 cm ;
  • PRIX : 29,00 €

Site de CNRS Edition

Résumé

L’étude des animaux en Gaule, leur place dans l’alimentation en particulier, s’est largement développée à partir de corpus provenant du nord de la France. Mais qu’en est-il des populations situées plus à l’ouest, dont les territoires sont largement ouverts sur les littoraux de la Manche et de l’Atlantique ? Grâce à la confrontation des données archéologiques et archéozoologiques sur près d’une vingtaine de sites et à la mise en place d’un protocole d’expérimentation et d’un tamisage raisonné, ce travail donne enfin les premières pistes de réflexion sur la particularité de ces cultures dans leur rapport à la gestion de leur milieu terrestre comme maritime. L’évolution chronologique des pratiques et leurs variations régionales témoignent d’un rapport constant entre les choix socio-économiques, la gestion de l’espace et l’exploitation d’un environnement naturel diversifié.
Cet ouvrage souligne la spécificité de l’exploitation des ressources animales issues de milieux naturels fort différents, et parfois singuliers, comme les îles et les côtes, des lieux par ailleurs primordiaux dans les circuits économiques à petite ou grande échelle. La mise en perspective des résultats, dans un cadre géographique élargi, met en exergue différences et similitudes de pratiques entre ces groupes humains des territoires occidentaux et ceux d’autres régions de la Gaule au cours du premier et du second âge du Fer.

Auteur

Anna Baudry est docteur en Archéologie et Archéométrie de l’université de Rennes 1. Elle est archéozoologue à l’Inrap et membre de l’UMR 6566 CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =